Ni Brexit, ni Frexit !

Grâce aux élargissements successifs à 12, 15, 27 et 28 pays , L’Union Européenne a pu demeurer une puissance économique majeure jusqu’à la grande crise économique de 2008. Mais son poids économique qui était encore de 30% de la richesse mondiale en 2008 n’est plus aujourd’hui que de 20% ce qui est à peu près comparable aux Etats-Unis ou à la Chine. Mais que se passerait-il en cas de Brexit ou de Frexit ?

Pour répondre à la question, il suffit de regarder ce que serait le poids économique des pays du Monde si l’Union Européenne était dissoute et si chaque pays européen décidait comme les Anglais de faire cavalier seul. L’Allemagne ne serait plus que la 5e puissance mondiale avec 3.9% de la richesse mondiale, le Royaume-Uni la 6e (2.9%), la France la 7e (2.8%) et l’Italie la 9e (2.0%). Qui seraient les grands vainqueurs de la mort de l’Union Européenne ?

sBien évidemment les USA (23.7% de la richesse mondiale) et la Chine (17.7%) qui pourraient imposer à chaque pays européen isolé des accords commerciaux inéquitables. Sans parler du Japon ou de l’Inde … Plus question de refuser le soja transgénique, les poulets à l’eau de javel ou le glyphosate … Bienvenue dans un monde ultralibéral où seule compterait la loi du plus fort ! Encore avons nous choisi le mode de calcul de la richesse le plus favorable aux pays européens (Revenu national brut en dollars). Voyez les résultats avec un mode de calcul différent de la richesse (Produit intérieur brut en parités de pouvoir d’achat).

Selon cet autre mode de calcul voici ce que serait la situation en 2022. La Chine passerait en tête à la place des USA ce qui ne changerait pas grand chose pour des pays européens isolés et divisés. L’Allemagne demeurerait de justesse en 5e position mais avec moins de 3% de la richesse mondiale, bientôt dépassée par l’Indonésie, la Russie ou le Brésil. Quant à la France et au Royaume-Uni ils ne demeureraient pas longtemps dans le top 10 des puissances économiques mondiales et on peut se demander s’ils conserveraient longtemps leur puissance nucléaire et leur droit de véto au Conseil de Sécurité des Nations-Unies…

Conclusion : l’Union (européenne) fait la force !

Les seuls vainqueurs d’un éclatement de l’Union Européenne seraient les puissances rivales. Et ce n’est pas un hasard si le financement des partis pro-Brexit ou les attaques informatiques contre les pays de l’Union Européenne arrivent toujours de grandes puissances rivales (USA, Chine, Russie, …) qui se frottent par avance les mains de voir les petites souris européennes leur tomber toutes rôties dans la gueule. Sans parler des firmes multinationales de ces pays qui pourront enfin y vendre les pires produits au prix de leur choix sans crainte de rétorsions !

Claude GRASLAND, Professeur de Géographie, Université Paris Diderot

Pour en savoir plus :


Publié par Claude Grasland

Co-secrétaire du groupe local EELV "Vallée du Morbras"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :